Valeria A Buenos Aires

03 mars 2007

Depart Chaotique!

Roissy Charles De Gaulle un mardi 27 fevrier a 9h30, jusque la rien d'exitant mais ca le devient tres vite quand c'est moi qui prepare une valise et qui me retrouve avec un surpoids de 8 kg! J'en rigole je dis que j'aime avoir toutes mes chaussures avec moi question de priorite mais mes chaussure je commence a les detestees quand on m'annonce que c'est seuleument 17 euros le kg! A ce prix la ne perdez pas un gramme!

Me voila donc au milieu de la salle en train de vider ma valise essayant de ne pas deballer mon pti bordel mais trop tard je suis reperee et j'ai simplement l'air ridicule. Surtout que ce moment a un air de deja vu...

L'heure tourne et donc le moment de seperation approche, le bureau des pleurs est ouvert et j'en suis biensur la presidente! Je suis une vrai madeleine, je me reconforte contre mon homme mais rien n'y fait. Je pense a mes parents, mon homme, mes amis, toute ma vie que je laisse pour un autre monde. Mais je suis forte alors pas de depression, juste un peu de compassion s'il vous plait!

Le moment crucial, le tube m'attend et la le deluge tout simplement! Je monte donc dans la salle d'embarquement et le plus dur est passe ouf!

Premier vol Paris Madrid et je me retrouve assise a cote de deux jeunes hommes, un espagnol et un argentin. Nous parlons donc de Buenos Aires et c'est rassurant, il n'en dit que des belles choses! Tres amicaux ces deux garcons surtout quand ils commencent a m'apprendre des belles expressions espagnoles.... L'argentin me donne son mail pour que je lui ecrive en cas de probleme, en bonne parisienne je me dis trop nul le plan drague, mais oublions tout ca, je deviens argentine maintenant! Alors comme toute latino americaines qui se respecte je suis ouverte et amicale et en effet, pas besoin d'etre sur ses gardes comme en France, les gens ici sont sincerement amicaux!

Arrivee a Madrid, je vois une cabine je me jette pratiquement dessus, et oui deja deux heures sans telephone je deperrie! Mais pas de monnaie tant pis j'entendrai la voix de mon homme que dans mes pensees...

Embarquement pour 12h, un calvaire surtout que comme par magie mon lecteur dvd et la radio incorpores au siege ne fonctionnent pas! Un signe du destin? Bref donc voila 12h ou je jongle entre reflexions, dodos et optimisation de l'espace reduit a disposition!

J'arrive plutot fatiguee mais bon signe je sors et il fait chaud! le Bonheur! J'arrive a l'hotel (car je n'ai mon appartement que le 1er mars), c'est tout simplement charmant!

Hotel_Posada_de_Aguilas_008

Hotel_Posada_de_Aguilas_009

La chambre sent bon les fleurs et tout est parfait il y a meme une petite piscine! Je vais me coucher extenuee et trop fatiguee pour me poser des questions.

Le lendemain, 1ere mauvaise surprise, ma carte bleue ne marche pas, 2eme il pleut a torrent! Donc me voila dans la campagne sans carte bleue et sans para-tonnerre, tout va bien! Juste pour info quand meme, l'eau tombee en 2h correspond a la quantite qui tombe en 2 mois! Resultat rue innondee et bouchees!

Voila a quoi ressemble une route en torrent et l'hotel innonde!Hotel_Posada_de_Aguilas_015

Posté par Valeria BA à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]